Libra, la nouvelle cryptomonnaie révolutionnaire de Facebook sera-t-elle un concurrent du Bitcoin ou l’Ethereum ?

C’est officiel, Facebook a lancé sa propre cryptomonnaie baptisée “Libra”, le 18 juin dernier. La monnaie virtuelle qui a pour objectif de faciliter les transferts d’argent et les achats dans le monde.

Représentée par le symbole ≋, Libra aura alors comme portefeuille virtuel de stockage de ses unités, Calibra.

Toutefois, Libra et Calibra ne seront disponibles qu’au premier semestre 2020. Un bout de temps pour achever leurs développements et permettant ainsi son accès aux milliards d’inscrits sur Facebook.

Néanmoins, un accès anticipé à Calibra sera possible en s’inscrivant sur son site officiel.

Bitcoin, Ethereum et Libra ?

Bitcoin ou Ethereum, les plus célèbres cryptomonnaies en ce moment présentent des caractéristiques qui font leurs inconvénients. Elles ont des valeurs très volatiles et leurs bulles éclateront bien tôt ou tard.

Aussi, le système de validation des transactions, le cryptage et l’enregistrement dans la blockchain (mining) de ces monnaies virtuelles est bien coûteux en énergie. De plus, l’adoption de ces moyens de paiement par le plus grand nombre n’est pas assurée.

Par contre, Facebook fait de Libra une cryptomonnaie plus stable, avec une valeur soutenue par des réserves de devises. Libra sera donc moins volatile et veut instaurer la confiance auprès des utilisateurs.

Par ailleurs, l’adoption de ce nouveau moyen de paiement sera assurée grâce à un large réseau de partenaires de la plateforme sociale de Zuckerberg. Citons entre autres : Mastercard, PayPal, PayU, Stripe, Visa, Booking, eBay, Farfetch, Lyft, Mercado Pago, Spotify, Uber, Iliad, Vodafone Group, Anchorage, Bison Trails, Coinbase et encore d’autres.

Utilisation de Libra

Selon le site officiel de Calibra, l’utilisation de Libra sera plus facile et rapide par rapport aux autres cryptomonnaies. Et son portefeuille virtuel pourra être utilisé à partir de Messenger et WhatsAppp. De plus, l’appli mobile pour Calibra sera téléchargeable sur Google Play et l’App Store.

Pour Facebook, la solution Libra est de permettre “d’envoyer de l’argent à sa famille, ou pour un étudiant, de pouvoir payer son loyer aussi facilement que l’on achète un café “. L’utilisateur devra au préalable acheter des Libra dans sa devise.

Les frais de transaction sont minimes et un retrait à tout moment de son argent est possible. Tout a été pensé pour apporter la meilleure monnaie virtuelle possible pour les utilisateurs.

Donc au bout du compte, Bitcoin, Ethereum ou d’autres cryptomonnaies du genre ne sont pas les principaux concurrents de Libra de Facebook. Leurs systèmes sont bien différents. Ce sont plutôt les banques qui les sont. Reste à voir si Libra aura du succès auprès des deux milliards d’utilisateurs de Facebook.

Pour ceux qui veulent en savoir plus le fonctionnement de Libra, rendez-vous sur ce site qui présente en un Livre Blanc.