En chine, l’agence de presse nationale Xinhua a lancé un présentateur de Journal télévisé animé par une intelligence artificielle. La présentation du JT reste toujours la même, mais cette fois, le présentateur n’est pas humain. Le visage est certes copié d’un présentateur de JT humain se nommant Zhang Zhao, mais la voix est celle d’une IA, une voix synthétique par les scientifiques.

Par ailleurs, l’IA n’est pas encore parfaite. Le visage du présentateur manque encore d’expressions naturelles. Malgré cela, il est capable de mouvements comme la synchronisation des lèvres avec la voix, de légers mouvements des sourcils et de la tête.

Autres utilisations locales

L’agence Xinhua a éclairci des points sur la capacité de cette IA. L’agence dit que le présentateur pourra travailler sans relâche, donc 24 heures sur 24. En plus d’être journaliste, le présentateur pourra aussi « travailler sur divers médias sociaux, réduisant les coûts de production des nouvelles et améliorant l’efficacité », selon encore les mots de l’agence Xinhua.

D’un autre côté, cette IA peut pourra relayer les propagandes et les discours officiels du gouvernement, ce qui en fait un grand avantage sur la productivité.

Concernant les autres utilisations pratiques, les possibilités sont « infinies » indique l’agence chinoise. Attendons de voir alors les évolutions futures de cette technologie de l’intelligence artificielle.