Après le crash de l’hélicoptère de l’armée à Anadabo Isinko, dans le District de Tsaratanàna, le Premier ministre Ntsay Christian est venu au chevet des victimes de l’accident qui ont été hospitalisés à Soavinandriana.

Pour rappel, l’hélicoptère transportait cinq personnes à savoir le commandant du groupement de la gendarmerie de Betsiboka, le commandant de compagnie de Tsaratanàna, un responsable régional et deux pilotes de la base aéronavale d’Ivato (BANI).

Le Premier ministre était venu pour soutenir les victimes et leur souhaiter une rapide guérison. En outre, le PM représente le président de la République dans cette visite.

Pris en charge par l’Etat

Selon les propos du Premier ministre Christian Ntsay qui relaie les observations des médecins traitants, l’état de santé des victimes n’est pas à craindre. Il a ensuite affirmé la prise de responsabilités à temps du gouvernement quant à l’accident.

Par ailleurs, Ntsay Christian a remercié le président de la République d’avoir rendu disponible un hélicoptère aux équipes de secours afin de transporter les victimes vers Tananarive. Enfin, le Premier ministre a souligné que les frais médicaux seront assumés par l’Etat.

Crédit photo : Primature