Le DG sortant de la CNAPS : Arizaka Raoul Rabekoto

Pas de publication ni sur le site de la CNAPS, ni celui du ministère de la Fonction publique, ni dans les journaux, pas d’affichage ici et là, on croirait que le processus de recrutement du nouveau DG de la “Caisse Nationale de Prévoyance Sociale” est réalisé en cachette.

Le seul moyen via lequel les prétendants ont connu l’avis de recrutement a été la page Facebook du “SREMPA”. De plus, le délai de dépôt de candidature d’un mois n’a pas été respecté. L’avis a été publié le 13 mai alors que la date de fermeture du dépôt de candidatures a été le 30 mai.

Inquiétant

Avec tout cela, la procédure de recrutement a été tout simplement ignorée. Ce qui n’est pas du tout transparent pour un recrutement pour un tel poste au sein de l’État.

Par ailleurs, selon les nouvelles, la présélection a déjà commencé avec 20 candidats retenus. Cinq d’entre eux seront présentés au Conseil d’Administration de la CNAPS avec à la fin la nomination du nouveau Directeur général.

Le bruit court même que Raoul Arizaka Rabekoto, le DG sortant, est également dans la course… à sa propre succession. Un candidat plutôt favori dans cette lutte.

Toutefois, le mot de la fin revient à Iavoloha. Au Président d’appliquer sa politique de transparence et de nommer la personne qu’il estime le plus méritant pour le poste.