Dans le cadre de projet sur l’Energie verte et la réduction du coût de l’électricité de la JIRAMA, le chef d’Etat malagasy s’est réuni hier avec la délégation de la Banque Africaine de Développement (BAD) conduite par son Vice-président Amadou HOTT et le représentant de la banque à Madagascar, Mohamed Abdallah Cherif.

La réunion de travail s’est tenue au Palais d’Etat d’Ambohitsorohitra, hier. Elle a notamment porté sur la construction de centrales hydroélectrique et solaire à Sahofika. Selon les chiffres, ce projet sur l’énergie permettra une réduction jusqu’à 25% du coût de l’électricité pour les usagers de la JIRAMA .

En outre, la réunion avait également pour objet de discussion l’Energie, l’alimentation, l’économie et les infrastructures.

Opérationnel en 2023

Selon les informations, les centrales à Sahofika seront opérationnelles en 2023. Quant à la construction, elle sera terminée en 2024.

En outre, la renégociation des contrats de partenariat entre la JIRAMA et les fournisseurs d’électricité a aussi été abordée lors de cette réunion. D’un autre côté, après des approvisionnements en kits solaires déjà effectués par la Banque Africaine de Développement en Afrique, cette dernière estime que l’approvisionnement de la Grande île sera plus important.

Il est à noter que la BAD a déjà financé l’approvisionnement d’un million de kits solaires au Togo, au Rwanda et au Kenya, avec un grand succès. Pour Madagascar, le nombre de kits solaires à octroyer sera dans les 1.200.000 de kits.