L’investiture du nouveau président Andry Nirina Rajoelina s’est déroulée au stade de Mahamasina, samedi 19 janvier. Une occasion pour le nouveau dirigeant de promettre au peuple malagasy “un avenir radieux”.

Une foule dense, de près de 40.000 personnes, a assisté à la prestation de serment du nouveau président de la République Andry Rajoelina ce samedi à Mahamasina. Le deuxième président de la quatrième République est donc officiellement investi. De nombreux dirigeants de pays partenaires et amis de Madagascar ont été présents à cette cérémonie.

En outre, les trois anciens présidents encore vivants ont aussi honoré cette investiture de leur présence, citons Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina.

Première allocution

Au cours de cette cérémonie, lors de son premier discours en tant que nouveau président investi, Andry Rajoelina a déclaré la mise en place d’une 23e régions et l’instauration de 23 gouverneurs pour les 23 régions du pays. Selon les informations, la région Vatovavy Fitovinany sera fractionnée en deux. Quant aux gouverneurs, ils remplaceront les chefs de régions et sont les mesures pour une décentralisation effective.

Par ailleurs, le président de la République a aussi mentionné d’autres projets de son programme pour le développement de Madagascar à l’occasion de son discours. Il a par exemple cité la nouvelle ville « Tanamasoandro » dont les travaux commenceront cette année.

A bon port

Dans son discours, le nouveau président a promis au peuple malagasy “un avenir radieux”. Il a affirmé qu’une nouvelle ère commence dans l’histoire du pays. Il a entre autres souligné qu’il ferait avancer le pays avec la contribution de tout le peuple et les différentes partenaires, financiers et techniques.

Le Chef de l’Etat se veut également être le capitaine du navire qu’est Madagascar et qui le conduira à bon port, celui du “développement et de l’émergence”.

Enfin, lors de cette grande cérémonie d’investiture, le nouveau président Andry Rajoelina été remis du collier de Grand maître de l’Ordre National Malagasy des mains du nouveau grand chancelier, Madeleine Ramaholimihaso.