Des châteaux d'eau au Koweït

Des châteaux d’eau au Koweït

Pour voir de plus près la situation locale et remédier aux problèmes des femmes malgaches au Koweït, une délégation y a été dépêchée par le président de la République Andry Rajoelina, hier.

La délégation est constituée de représentants de la présidence de la République, de la Primature, du ministère des Affaires étrangères et aussi du ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Administration, du Travail et des Lois Sociales. Le groupe devrait arriver en terre arabe, aujourd’hui.

Retour à Madagascar

Selon la Direction de la Communication et des Relations publiques de la présidence de la République dans un communiqué, la délégation organisera le retour de manière légale à Madagascar des femmes malades et les plus nécessiteuses au Koweït, ainsi que l’arrangement de la situation de celles qui ont besoin de rester là-bas pour “éviter tous les problèmes et dommages potentiels”.

Par ailleurs, les membres de la délégation ont reçu des consignes claires du président de la République. Ainsi, ils doivent amorcer les discussions avec les autorités au Koweït pour les femmes qui doivent y rester. Cela dans le but de “mettre en œuvre des plans et procédures, une collaboration et des dispositions visant à prévenir les comportements répréhensibles et autres problèmes, résultant de malentendus et de pratiques entre les employées et les employeurs koweïtiens”, indique le président Andry Rajoelina.

On attendra donc l’amélioration des conditions de travail des femmes malgaches au Koweït à l’issue de ces mesures.

Crédit photo :xoom7x de Pixabay

Commentaires

  1. une bonne initiative pour le président andry rajoelina de prendre en main le retour des travailleuses en détresse malagasy en Koweït. l’état s’engage déjà en immédiat en envoyant des destinations massives en Koweït. la violence est interdit par la loi , et en plus, pourquoi aller travailler là bas si on a de mieux ici à Madagascar?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *