A la suite d’une lettre du Gouvernement à la CENI pour solliciter l’avis de celle-ci sur certains points des élections législatives, la Commission Électorale Nationale Indépendante a avancé ses propositions avant-hier dans une conférence de presse.

Les prochaines élections approchent. Le nouveau gouvernement conduit par le Premier ministre Ntsay Christian a consulté l’avis de la commission en charge des élections du pays. Le gouvernement a entre autre demandé des propositions sur la date du déroulé des législatives, la caution à verser pour les candidats et d’autres points sur le bulletin unique ou les campagnes électorales.

Après une réunion des membres de la CENI, des propositions de date ont été avancées par cette commission. Ainsi, les législatives pourraient se dérouler le 27 mai 2019 selon la CENI.

En outre, Thierry Rakotonarivo a affirmé lors de la conférence de presse d’avant-hier que la caution à payer pour chaque candidat est de 5 millions d’Ariary.

De l’autre côté, la disposition des candidats dans le bulletin unique sera connue à travers un tirage au sort au niveau des CED ou commissions électorales de districts.

Il est à noter que la CENI a déjà soumis avant-hier même ces propositions au gouvernement. Celui-ci peut valider ou non ces propositions et en faire des décrets. On aura le temps de savoir les dates officielles retenues pour les législatives.

Chronogramme proposé

La CENI a ainsi proposé les dates relatives aux déroulements des législatives comme suit. L’ouverture de la période de dépôt de candidature sera pour le 26 février prochain auprès des CED. La date de clôture sera pour le 22 mars.

Ensuite, la période de campagne électorale sera entre le 6 mai et le 25 mai de cette année. Si la date est retenue par le gouvernement, le 27 mai sera le jour du scrutin. La date de sortie des résultats provisoires sera pour le 17 juin.

Enfin, si le gouvernement confirme le chronogramme de la CENI, le décret de convocation des électeurs sortira dans les jours qui suivront. Un délai de convocation d’au moins 90 jours avant le jour J est alors nécessaire.

Crédit photo : CENI Madagascar