Le président de la République Andry Rajoelina avec une délégation constituée de 6 ministres s’est rendu à Paris, hier à l’occasion d’un premier voyage officiel .

A l’issue du premier jour, l’on sait que 4 conventions de partenariat ont déjà été signées. Trois d’entre elles concernent le domaine de la production d’électricité. Ce sont :

  • un partenariat avec le Groupe Eiffage Concessions qui permettra l’approvisionnement de 1/3 des besoins du pays avec une capacité de production de 200 MW d’électricité. Le projet concerné n’est autre que Sahofika.
  • un partenariat entre Akuo Energy et Enelec Madagascar dans le cadre d’un projet d’optimisation d’une centrale thermique à Toliara.
  • un partenariat avec la Compagnie Générale d’hydroélectricité de France qui permettra l’implantation d’une centrale hydroélectrique à Volobe – Toamasina. La production électrique ainsi envisagée sera dans les 120 MW.

Agriculture moderne

De l’autre côté, la quatrième convention de partenariat est axée dans le domaine agricole, surtout la riziculture dans la Grande île. Il s’agit d’un partenariat avec le Groupe Atos qui permettra de digitaliser l’agriculture dans le pays.

En outre, le président Rajoelina a également visité la siège de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Il a été accueilli entre autres par la Secrétaire générale de cette organisation, Louise Mushikiwabo.

Enfin, le voyage du chef d’État avec la délégation malgache en France n’en est qu’à ses débuts. Attendons de voir l’issue de sa rencontre avec le Président français, Emmanuel Macron.