Nous sommes à un jour de l’investiture du nouveau président élu Andry Nirina Rajoelina. En accédant à la magistrature suprême, le jeune dirigeant doit déléguer quelque activité professionnelle ou au sein d’un parti politique pour se consacrer à son nouveau poste.

En effet, selon la Constitution, à l’article 49, «  Les fonctions de Président de la République sont incompatibles avec toute fonction publique élective, toute autre activité professionnelle, toute activité au sein d’un parti politique, d’un groupement politique, ou d’une association, et de l’exercice de responsabilité au sein d’une institution religieuse. »

Ainsi, Andry Rajoelina a pris sa décision de démissionner du poste de président de son propre parti « Tanora malaGasy Vonona » (TGV). Il a soumis sa lettre de démission lors de la réunion extraordinaire des membres du bureau national du TGV. La réunion a eu lieu à l’ARENA Ivandry, hier.

Par ailleurs, l’ancien président national du parti TGV n’a pas manqué de laisser ses directives en vue de permettre le changement dans la vie des malagasy et aussi pour la réalisation des « velirano », ses 13 engagements dans son programme IEM pour le développement de Madagascar.

Enfin, Andry Rajoelina a également déposé une copie de sa lettre de démission au Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Crédit photo : Andry Rajoelina