Une suite à la visite officielle du président de la République Andry Rajoelina en France. Mercredi dernier, en effet, le Président Rajoelina a rencontré le Président français, Emmanuel Macron, à l’Elysée.

Le chef d’État français a dans la foulée félicité son homologue malgache sur le choix de cette visite officielle en Europe en territoire française.

Par ailleurs, les deux jeunes présidents ont discuté des relations entre la France et Madagascar. Le point le plus important qui a émergé de cet entretien a été la question des Iles Éparses. Et le voyage du locataire d’Iavoloha n’a pas été vain malgré une performance plutôt décevante.

Dans sa requête sur la restitution des îles qui appartiennent à Madagascar, le numéro Un malgache n’a pas su être ferme quant à la protection de l’intérêt supérieur de la nation. Plutôt une requête sur la “résolution du problème de gestion ou la restitution des Iles Éparses”, une “cogestion ou restitution” serait plus appropriée.

Toutefois, ne nous voilons pas la face. Il y a une bonne chose de faite. Selon les dernières nouvelles, une “Commission Mixte pour la gestion et la restitution des Iles Éparses à Madagascar “ sera bientôt mise en place. Et une solution commune pour la restitution de ces îles sera trouvée avant le 26 juin 2020, a promis le président français.

Aide et appui à Madagascar

En outre, les deux présidents ont également discuté de projets dans le domaine environnemental, énergétique et maritime. D’ailleurs, pour lutter contre l’insécurité maritime, la pêche illicite, et d’autres encore sur les mers malgaches, la France apportera son aide avec un don d’équipements et en dispensant des formations sur le sujet.

Aussi, dans le domaine de l’Éducation, le système éducatif malgache bénéficiera d’un fonds de 30 millions d’euros à travers l’AFD pour sa réforme ainsi que la “démocratisation de l’usage du français”.

Avec tout cela, deux jeunes présidents qui se comprennent, l’appui franc de l’Hexagone, les relations entre la France et Madagascar évolueront sans doute en un réel partenariat, selon les souhaits du Président Rajoelina.
D’ailleurs, la venue d’Emmanuel Macron en tant qu’invité d’honneur de Madagascar pour la prochaine fête nationale malgache devrait renforcer les liens entre les deux pays.