“Million Dollar Vegan”, la campagne qui demande au souverain pontife de s’essayer au véganisme pendant les jours de carême. En échange de cela, une association bénéficiera d’une aide d’un million de dollars.

Derrière cette initiative quelque peu ordinaire, une jeune fille de 12 ans et une ONG américaine. Lancée mercredi, leur campagne au niveau international sollicite une autre façon de consommation au pape François. En effet, le Saint-Père est demandé à devenir vegan pour les 40 jours du carême. Si le pape y parvient, une association de son choix recevra un million de dollars.

Pour expliquer tout cela, une lettre ouverte au pape François, écrite par la jeune Genesis Butler, a posé un grand problème à résoudre : “Les habitudes alimentaires actuelles des pays les plus riches sont en train de causer destructions et déforestations à l’échelle mondiale”.

GLOBAL #vegan campaign is offering *$1 million* to charity if #Pope Francis tries vegan for Lent. 🙏@Pontifex https://t.co/HNfuWCTwgV pic.twitter.com/HtZQGiwDPy

Million Dollar Vegan (@1mDollarVegan) 6 février 2019

Une pétition lancée

Par ailleurs, une pétition lancée par Matthew Glover et Jane Land, des militants vegan et intitulée “Demandons au pape François de manger vegan pendant le carême” s’ajoute à cette campagne. Des personnalités célèbres comme Paul McCartney, Brigitte Bardot, Joaquin Phoenix ou Yann Arthus-Bertrand soutiennent cette initiative.

“Si Sa Sainteté le pape s’engage à relever le défi du carême vegan, la campagne Million Dollar Vegan versera, en guise de gratitude, un don caritatif d’un million de dollars aux oeuvres de bienfaisance choisies par le pape”.

un communiqué de “Million Dollar Vegan”

Il est à noter que ce don est financé par la Fondation Blue Horizon International, une organisation américaine.

D’autres campagnes similaires

Loin d’être la seule campagne axée sur la consommation, d’autres campagnes ont le vent en poupe ces dernières années dans plusieurs pays du monde. En France par exemple, des centaines de personnalités avaient appelé à des “lundi verts” sans viande ni poisson.

En outre, les campagnes de ce genre s’accroissent surtout à cause de l’alerte climatique. De surcroît, des ONG comme Greenpeace ou Sea Shepherd soutiennent ces campagnes.

Enfin, l’une des plus célèbres campagnes “anti-viande” a été celle de l’association L214, connue avec des vidéos tournées dans des abattoirs.