Manifestation en Afrique

La population soudanaise est rassemblée à Khartoum pour contester le régime actuel.

Les manifestants, dispersés par des gaz lacrymogènes, demandent le soutien des militaires au Soudan.

Depuis samedi dernier, des milliers de manifestants soudanais se sont réunis près du quartier général de l’armée de Khartoum pour réclamer le départ du président Omar el-Béchir.

D’abord protestant la décision du gouvernement local de tripler le prix du pain, les manifestations ont viré à un autre état. Désormais, les manifestants conteste le pouvoir du président soudanais el-Béchir et réclament son départ.

Manifestations

Dans un pays en proie à une crise économique, la population ne peut plus rester les bras croisés. Après la décision du gouvernement soudanais sur le prix du pain, des manifestants ont ainsi protesté depuis samedi.

Ce lundi, les mouvements continuent et les forces de sécurité se sont rassemblés de leur côté pour disperser les protestataires. A un moment, elles ont tiré des gaz lacrymogènes sur la foule de Soudanais. Un résident près de Khartoum affirme d’ailleurs avoir entendu et senti “l’odeur de ces gaz lacrymogènes dans son appartement”.

Enfin, la manifestation du samedi a été spéciale pour les Soudanais car elle marque l’anniversaire de la révolte du 6 avril 1985. Cette date ayant permis de renverser le pouvoir du président Jaafar al-Nimeiri.

Crédit photo d’illustration :Free-Photos de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *