Le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, a vu d’un mauvais œil le geste de ce cardinal aux pauvres d’un immeuble à Rome.

Ce week-end, le cardinal polonais Konrad Krajewski a fait un geste de charité à des pauvres qui squattent un immeuble à Rome. Il a rétabli l’électricité dans le bâtiment qui abrite environ 150 familles, en brisant les scellés placés par la police.

Pour Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur et chef de la Ligue, le Vatican devrait aider tous les Italiens pauvres. Selon sa déclaration, lundi dernier :

Je ne commente pas les décisions des cardinaux, je dis seulement que si le Vatican peut aider tous les Italiens qui ne parviennent pas à payer l’électricité, le gaz ou l’eau, beaucoup de gens qui n’occupent pas illégalement des maisons ou des immeubles en seraient très heureux.

De l’autre côté, selon le coordinateur des activités du squat concerné, le geste du cardinal est très apprécié. Il a déclaré que l’acte est “d’une grande humanité et d’un grand courage”.

Le Vatican critiqué

Avec des factures impayées de 300.000 euros des habitants de l’immeuble, le geste de Mgr Krajewski n’a pas laissé Matteo Salvini indifférent. Le patron de la Ligue, en pleine campagne électorale avant les européennes du 26 mai, a ainsi lancé :

Nous vivons une époque étrange, si tu occupes un immeuble, on te paie ton électricité, mais si tu es un artisan personne ne vient t’aider à payer ton loyer.

Il n’a cependant pas nommer directement le cardinal Krajewski. En outre, le Vatican ou ses responsables est souvent la cible de critique, à l’instar du pape François. Ce dernier qui réclame sans cesse le soutien pour les migrants.

Crédit photo : Pixabay