Ce vieil homme taguait des croix gammées, des mots antisémites sur le mur d’un immeuble à Toulouse, en France.

On croyait que les tags sont réservés aux jeunes. Il n’en est rien. En France, ce vieil homme de 64 ans a été arrêté à Toulouse pour avoir tagué des mots antisémites et fascistes sur le mur d’un immeuble encore en construction.

Par ailleurs, sur la façade d’une banque ont été aussi tagués les mots “franc-maçons” et “juifs” avec des dessins de croix gammées. Une enquête de la police locale a alors permis d’arrêter le sexagénaire.

Dire non à l’antisémitisme

Selon les informations de la sûreté départementale, l’homme de 64 ans est déjà “connu des services de police”. Après son identification, on a donc procédé à son arrestation à sa domicile à Toulouse. Sans trop de peine, le Toulousain a avoué son méfait. “Il sera ainsi jugé en comparution immédiate, lundi”, selon la police locale.

Ces derniers temps, des responsables juifs en France ont fait l’objet de menace notamment avec des lettres antisémites. Le mois dernier, le président de la communauté juive de Montauban avait reçu une lettre antisémite à son cabinet d’avocat. Le responsable a porté plainte.

D’ailleurs, pour “dire non à l’antisémitisme”, plusieurs rassemblements ont été effectués à Toulouse et dans d’autres villes de la région par plus d’une centaine de personnes, au mois de février. Elles entendent ainsi faire cesser l’antisémitisme dans leur région.

Crédit photo d’illustration : Tom Farmer de Pixabay