Frontière Etats-Unis - Mexique

La barrière frontalière à Tijuana. Les États-Unis sont à gauche et le Mexique est à droite.

Le mur tant voulu par le président américain Donald Trump va enfin pouvoir être érigé. On a débloqué un milliard de dollars de fonds pour sa construction.

Lundi, Patrick Shanahan, chef du Pentagone a affirmé le déblocage d’un milliard de dollars de fonds pour construire une section du mur limitrophe avec le Mexique. Cette section mesure 5 mètres de haut et 91 kilomètres de long dans la région d’El Paso.

Trafic de drogue

Selon les informations, la mise en œuvre de ce projet serait justifiée par un Code des Etats-Unis. En effet, un paragraphe de l’article 10 du Code des États-Unis “autorise le ministère de la Défense à construire des routes et des barrières et à installer des éclairages pour empêcher (…) le trafic de drogue transfrontalier”.

C’est donc sous le prétexte de la lutte contre le trafic de drogue que la construction du mur de Donald Trump a enfin trouvé une bonne justification.

Notons que le président américain a déjà débloqué huit milliards de dollars de fonds en déclenchant une “procédure d’urgence nationale”. Cette démarche ayant permis de contourner les parlementaires pour le financement du mur frontalier.

Tout cela n’a pas manqué d’indigner des élus de son camp mais également les démocrates. Tous estiment d’ailleurs que Donald Trump a dépassé les pouvoirs présidentiels.

Crédit Photo : Sgt. 1st Class Gordon Hyde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *