Considérée comme éliminée officiellement en 2000, l’épidémie de rougeole resurgit dans l’un des pays les plus développés au monde, les États-Unis. Depuis le début de l’année 2019, 695 cas ont été recensés selon les autorités américaines.

En ce moment, 22 États américains sont frappés par cette résurgence de la rougeole. Parmi eux, l’État de New York est le plus touché, allant même jusqu’à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire dans les quartiers les plus touchés.

Ainsi, des contraintes de vaccination ont été imposées aux habitants de ces quartiers sans dispense médicale. Les contrevenants encourent même à des amendes.

A l’échelle mondiale

Malgré les réticences des parents, les autorités américaines se lancent dans une campagne de vaccination, en sensibilisant la population aux risques de la maladie. En outre, les États-Unis ne sont pas les seuls touchés par cette épidémie de rougeole. Les pays développés comme la France sont également touchés.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, le cas de rougeole a augmenté de 300% dans le monde entier depuis le début de 2019. Pire encore, la barre atteint les 700% en Afrique. Par ailleurs, l’agence spécialisée de l’ONU a indiqué dans un communiqué que “112.163 cas de rougeole ont été signalés dans 170 pays dans le monde en 2019”.

Enfin, la directrice exécutive de l’Unicef, Henrietta Fore, a déclaré que “si nous voulons vraiment stopper la propagation de cette maladie dangereuse et évitable, il faut vacciner tous les enfants, dans les pays riches comme pauvres”.

Crédit photo :Katja Fuhlert