L’homme en cavale avec sa moto aquatique

Relier l’Australie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée avec quelques provisions et en scooter des mers, tel a été le défi d’un trafiquant de drogue en cavale en Australie. Toutefois, la police australienne a pu arrêter le Britannique à temps.

Tout a commencé lorsque la police australienne aux frontières a reçu un tuyau sur un homme suspect “peut-être armé d’une arbalète, et pourvu de réserves de nourriture et de carburant”. L’homme a été vu pour la dernière fois à cheval sur sa moto aquatique entamant sa cavale.

Le lieu de départ correspondait à une péninsule de l’extrême nord-est de l’île-continent, dans l’État du Queensland. La description du suspect par la police était claire : “un Britannique âgé de 57 ans”. Celui-ci fait l’objet d’un mandat d’arrêt car impliqué “dans une affaire de drogue en Australie-Occidentale”.

Coincé dans une vasière

A environ 150 km de son point de départ, la situation s’était corsée pour le Britannique. Sans être parvenu à sa destination, il a été coincé dans une vasière près d’une île australienne, mais assez près du littoral papouasien. Et comme presque tout fugitif, l’homme de 57 ans a été arrêté par la police.

Naturellement, la police a procédé à une fouille. Cependant, “Aucune arbalète n’a été découverte”. L’engin a par la suite été remorqué, a indiqué la police. Quant au Britannique, il était détenu par les autorités du Queensland avant d’être remis à la police d’Australie-Occidentale.

Comme derniers mots, un responsable de la police aux frontières, Jo Crooks, dissuade les malfaiteurs fugitifs en affirmant qu’ils devront y “réfléchir à deux fois avant d’entrer ou de sortir d’Australie par cette région”.

Crédit photo d’illustration : Pixabay