Cette année, le Forum sur l’Économie Bleue en Afrique ou ABEF aura lieu dans la capitale tunisienne, Tunis, le 25 et 26 juin prochain. Le choix de la ville n’a pas été laissé au hasard vu que Tunis est historiquement une ville de commerce maritime.

Pour ce deuxième forum sur l’Économie bleue, la participation de plusieurs pays d’Afrique a été déjà confirmée. L’ABEF comptera donc entre autres le Somaliland, les Seychelles, le Gabon, le Ghana et le Maroc.

Par ailleurs, l’ABEF a un grand objectif qui va apporter aux pays africains des avantages sur plusieurs domaines, surtout économique. “ABEF s’est fixé pour objectif de révéler pleinement les indéniables avantages économiques, sociaux et environnementaux que représente l’économie bleue pour le continent africain”, ont indiqué les organisateurs du forum.

Pays côtiers d’Afrique

 L’Économie bleue, centrée la valorisation des ressources disponibles localement et sur le développement durable, est notamment compatible avec les pays africains côtiers. En effet, les avantages de ce modèle économique couvrent plusieurs domaines surtout la pêche, l’aquaculture, les transports, le commerce, le tourisme ou bien les énergies renouvelables.

En outre, ce modèle a un impact environnemental important à cause de la valorisation des déchets et bien sûr le respect de l’environnement. Avec une pollution plastique qui coûte 13 milliards de dollars par an, le Forum sur l’Économie bleue mettra en évidence l’importance d’une collaboration étroite entre les gouvernements et entreprises, pour un investissement dans l’Économie bleue. Le forum soulignera également et discutera les avantages sociaux, alimentaires, sur la création d’emplois en Afrique générée par ce modèle économique.

 

Crédit photo : Brigitte Werner