Du fonds pour l'avenir

Un pas de plus vers la réalisation des projets de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM). En effet, la Banque mondiale financera trois projets prioritaires de l’IEM. La signature du financement, à hauteur de 292 millions de dollars, a été effectuée hier par le Country Manager de l’institution financière, Coralies Gevers et le ministre malgache de l’Économie et des Finances Richard Randriamandrato.

Trois projets

Le financement a été approuvé par le Conseil d’Administration de la Banque mondiale le 1er mars de cette année. Trois projets pour le développement durable sont alors financés.

Le premier consiste à l’accès à l’électricité (Least-Cost Electricity Access Development ou LEAD) avec 150 millions de crédit. Ce fonds permettra l’accès de 750 centres de santé, de 10 000 entreprises et de 1,7 million de personnes à l’électricité.

Ensuite, 52 millions de dollars seront alloués au projet de Croissance Agricole et Sécurisation Foncière (CASEF). Un don non remboursable pour le soutien de 309 guichets fonciers ainsi que la distribution de 2 millions de certificats fonciers.

Concrétisation

Pour ce qui est du troisième financement, il concernera le projet de Filets de sécurité sociaux (FSS) avec un fonds à hauteur de 90 millions de dollars. Ce don appuiera les programmes des transferts monétaires aux ménages en les étendant dans le pays.

En outre, la Banque mondiale, à travers Coralie Gevers, affirme sa volonté de soutenir Madagascar dans ses projets de développement. Ainsi, selon cette responsable régionale de la Banque, “Les priorités de l’IEM sont en marge avec les  objectifs de la Banque Mondiale“.

Quant au ministre de l’Économie et des Finances, il a précisé que les projets financés s’inscrivent dans la réalisation de l’IEM du président de la République ainsi que son “Velirano”. Le ministre d’ajouter que les actions déjà réalisées sont à continuer et de nouveaux projets verront également le jour.

Crédit photo d’illustration :Nattanan Kanchanaprat de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *