Le feu s’est déclaré dans une chambre d’hôtel avant de se propager aux alentours – Illustration

Hier matin, les habitants du district de Toamasina II, dans la ville de Foulpointe ont été reveillés par un malheureux événement. Un grave incendie, qui s’est déclaré vers 4 heures du matin a détruit une bonne partie des maisons locales. Le bilan était de 92 maisons en ruines avec 212 sinistrés.

Les habitants avançaient que l’incendie était causé par la flamme non maîtrisée d’une bougie. Celle-ci était dans une chambre d’hôtel tout près où séjournaient deux amants.

Le feu s’est alors répandu aux alentours, aux maisons en bois qui ont facilité sa propagation. Les habitants ont pu sortir de leurs habitations en emmenant ce qu’ils trouvaient à la portée des mains. Les sapeurs-pompiers de la commune de Foulpointe ont rapidement réagi et sont arrivés en peu de temps.

La rue étroite qui permet d’accéder à la place compliquait un peu les manœuvres de secours. Mais avec l’aide des habitants locaux et leurs matériels de pointe, les pompiers ont pu maîtriser le feu vers 6 heures 30 du matin.

Aides aux sinistrés

Aucun mort n’a été recensé dans cet incendie, seulement des blessés. Les sinistrés sont au nombre de 212 personnes. Selon la gravité de l’incendie, les dommages ont été estimés à environ  200 millions d’Ariary. Pour venir en aide aux sinistrés, les responsables de la commune de Foulpointe ont déjà pris des mesures d’urgences.

Le Maire a lancé un appel à la solidarité après l’incendie. Une urne a pour cela été placée au marché de la ville. En attendant la suite des événements, les sinistrés ont été mis dans le centre socioculturel de la ville.