Le feu s’est déclaré dans une chambre d’hôtel avant de se propager aux alentours – Illustration

Cette fois-ci, l’enquête concerne l’affaire de kidnapping d’Arman Kamis à Toamasina. Elle a donné un résultat.

En effet, le supposé cerveau de cette affaire a été arrêté à Antsirabe. Il s’agit d’une personne du nom de Haja. Le véhicule utilisé pendant l’enlèvement est le sien, selon les nouvelles. Il aurait donc organisé le kidnapping du propriétaire de la société Transfy, le 21 novembre dernier à Toamasina. Une autre personne du nom de Black serait son complice.

La rançon demandée à la famille de la victime était de 3 milliards d’Ariary. Cette somme n’a pas été payée par la famille étant donné que la police a pu trouver le lieu de séquestration.

Le malfaiteur principal, Haja, a été conduit à Toamasina et a été auditionné hier par la brigade des recherches criminelles de la gendarmerie.

Un multirécidiviste                                            

Selon les informations sur l’auteur du kidnapping, l’homme a déjà eu un antécédent judiciaire concernant une affaire similaire à celle-ci. Il été arrêté pour le kidnapping de Shane Kourdjee, une proche famille d’Arman Kamis en 2016 à Antsirabe. Il avait demandé une rançon de 500 millions d’Ariary à la famille de Shane Kourdjee avant de le libérer le 14 avril 2016. Après son arrestation, il n’est pas resté longtemps en prison. Voilà qu’en 2018 il récidive une deuxième fois.

En outre, des sources indiscrètes ont mentionné que Haja est le neveu d’une ministre en exercice dans le gouvernement actuel. Il est également proche d’un leader politique influent dans le pays. Tout cela pourrait constituer une couverture pour lui.

Quoi qu’il en soit, les magistrats ont prévenu contre tout trafic d’influence dans le traitement cette affaire.